Pélagie: un regard vers le passé pour l'espoir de l'avenir  AidePage d'accueilCommencez les travaux 

 
Glossaire Auteure Histoire Culture Thèmes  Premier extrait de Pélagie-la-Charrette d'Antonine Maillet 

Prologue 

Au dire du vieux Louis à Bélonie lui-même, ce rejeton des Bélonie né comme moi de la charrette, seuls ont survécu au massacre des saints innocents, les innocents qui ont su se taire.  N'éveille pas l'ours qui dort, qu'il dit, surtout pas l'ours qui dort sur le marchepied de ton logis.  C'est pourquoi l'Acadie qui s'arrachait à l'exil, à la fin du XVIIIe siècle, est sortie de ses langes tout bas, sans vagir ni hurler, sans même se taper dans les mains.  Elle est rentrée au pays par la porte arrière et sur la pointe des pieds.  Quand le monde s'en est aperçu, il était trop tard, elle avait déjà des ressorts aux jambes et le vent dans le nez.[...] 

Depuis cent ans déjà qu'on se passait la charrette, de Bélonie en Bélonie, comme un fief, alors que la charrette n'avait appartenu à nul autre qu'à son légitime et unique maître, Pélagie, première du nom, LeBlanc de par son homme, sortie vivante des flammes de la Grand'Prée.[...] 

Après ça, venez me dire à moi, qui fourbis chaque matin mes seize quartiers de charrette, qu'un peuple qui ne sait pas lire ne saurait avoir d'Histoire
 

Chapitre 1 

une charrette
 

[...] Et à partir de ce jour-là, son premier jour de terre ferme après des mois et des mois au creux des lames de trente pieds qui depuis les rives d'Acadie avaient déjà avalé la moitié de ses gens, Pélagie avait juré aux aïeux de ramener au moins un berceau au pays.  Mais ses enfants avaient poussé trop vite, même la petite Madeleine née en pleine goélette anglaise; et quand enfin Pélagie put appareiller, son dernier-né avait quinze ans.  Et pour tout bâtiment, Pélagie gréa une charrette. 

Une charrette et trois paires de boeufs de halage qui lui avaient coûté quinze ans de champs de coton, sous le poids du jour et sous la botte d'un planteur brutal qui fouettait avec le même mépris ses esclaves nègres et les pauvres Blancs.[...] 

 

 
une feuille d'érable
[En haut en haut] [ 1/2 Continuez avec la lecture]


mise à jour
le 16 mars
1998